Ma liste au Père Noël : livres, belles éditions, idées cadeaux…

Hello à tous,

mon anniversaire étant passé, je me concentre sur la prochaine fête : Noël ! Et comme j’ai vu fleurir ces derniers jours des posts ou stories appelant à envoyer des idées cadeaux aux auteurs et autrices, je me suis dit que c’était le moment de vous présenter les livres qui figurent sur ma liste au Père Noël. J’espère que vous pourrez y glâner des inspirations pour la vôtre, des idées lectures ou encore des idées cadeaux pour vos proches lecteurs. C’est ti-par !

  • L’art du féminisme

Le livre n°1 de ma liste est L’Art du Féminisme, publié chez Hugo Imge. Un beau et grand livre rassemblant des centaines d’oeuvres autour de ce thème. « Des affiches des suffragettes aux photographies de Carrie Mae Weems, en passant par les  » Nanas  » de Niki de Saint Phalle ou encore les clips de Beyoncé, L’Art du féminisme donne à voir la façon dont le combat des femmes a influencé les arts graphiques et les médias », voilà pour le résumé. J’ai découvert à travers le post d’amour.des.mots (que j’adore, n’hésitez-pas à la suivre!) l’intérieur du livre, et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il est à la hauteur de cette magnifique couverture graphique.

(39,95 euros, acheter ici)

View this post on Instagram

✊🏼 Si l’audace des femmes d’hier et d’aujourd’hui vous interpelle ; si vous aimez l’art et les artistes, indépendamment de leur genre ; si vous considérez que le terme féministe n’est pas une insulte, que l’Art est beau, sous toutes ses formes ; si vous criez « Liberté, égalité, adelphité » ; si vous êtes féministe, humaniste et fièr.e…. alors « L’art du féminisme » est une oeuvre faite pour vous. 😌 Trois parties distinctes et chronologiques : « le droit de vote et au-delà, 1857 -1949 » qui illustre la revendication des femmes de l’époque à travers leurs oeuvres mais aussi grâce à des affiches, des caricatures, des extraits de journaux ; « Définir le féminisme, 1960 – 1988 » une deuxième partie bien plus tournée sur la photographie qui immortalise les grands combats de ce temps et enfin « Redéfinir le féminisme, 1989 à nos jours », une troisième partie qui a ma préférence et qui est plus axée sur le côté intime et militant de l’engagement artistique féminin. 350 oeuvres de toutes formes différentes. Certaines m’ont passionnée et d’autres moins – la sensibilité artistique, les goûts personnels restent soumis à notre propre perception. Pour ma part, gros coup de coeur pour certaines sous-parties du livre, notamment celle sur « La résistance et la colère », « Un féminisme citoyen » et un « féminisme militant ». Et qui sait ? Si le livre était sorti quelques années plus tard, peut-être que les autrices auraient pu intégrer les collages de @collagefe « L’art du féminisme », au delà d’être ce que l’on appelle communément un « beau-livre », est un ouvrage indéniablement militant qui s’engage pour les droits des femmes et s’oppose à l’invisibilisation de l’Art féminin et féministe. Quelle idée formidable et originale que de se représenter les évolutions sociétales des cent cinquante dernières années en passant… par le monde de l’Art ! 🎨 Un pari réussi pour Lucinda Gosling, Hilary Robinson et Amy Tobin. Bravo également à la traductrice Caroline de Hugo. Un beau livre à glisser sous le sapin de Noël peut-être? 😉🎄 . . . . . #Book #bookstagram #livre #livrestagram#bookstagrammer#livrestagrammer#instabook#instalivre #bookaddict#booklover#bookblogger #feminism

A post shared by Adélaïde Simon de Bessac (@amour.des.mots) on

  • Des Souris et des Hommes

Dans la catégorie Beaux livres, on a aussi Des Souris et des Hommes des éditions Tishina, que j’ai aperçu dans la vitrine de La Chouette librairie (lilloise) et dont la couverture et le style me sont restés en tête. Un post de Supermariobooks (oui, moi aussi j’adore le pseudo !) plus tard et le voilà sur ma liste au Père Noël.

(37 euros, acheter ici)

View this post on Instagram

📚 #DesSourisEtDesHommes de #JohnSteinbeck  #RébeccaDautremer publié chez @editionstishina : chef d'œuvre graphique. . Les éditions Tishina ont frappé un grand coup en éditant l'un des chefs d'œuvre de Steinbeck. J'ai lu ce roman lorsque j'avais 16 ans et je me souviens d'avoir été ému aux larmes. . Cette histoire prend place en 1930, nous suivons deux amis, George Milton et Lennie Small, grand colosse un peu bêta. Tout deux travaillent comme saisonniers dans des ranchs. Ils rêvent de possèder un ranch et vivre de leurs avoirs. Lennie aime caresser les choses toutes douces comme les lapins et les souris. Ils trouvent un nouveau boulot mais rien ne va se passer comme prévu. . Résultat de nombreux mois de travail, cet objet est agréable à tenir en main et à regarder. Les illustrations viennent soutenir le texte original grâce aux détails qui se dévoilent petit à petit. Il faut du temps pour le savourer car chaque recoin de page possède un petit truc en plus qu'il n'y avait pas dans la précédente. Chaque page révèle des surprises au niveau des couleurs et des techniques utilisées. L'illustratrice a ajouté des affiches de cette époque pour donner un rendu cohérent et original. Au travers de ses illustrations, des émotions se font ressentir comme la tendresse, la compassion, l'étonnement, le dégoût et la colère. Les couleurs changent suivant ces ressentis. Elles passent du bleu calme et rassurant au rouge intense et criard. Les couleurs s'adaptent donc aux événements de l'histoire. Comment ne pas être touché par ce récit qui s'anime sous nos yeux ? . Les lignes de dessin sont parfois brutes et rapides et apportent du relief, de la profondeur et du rythme. Les dialogues sont illustrés de manière intelligente avec des visages qui apparaissent et qui se confondent. . Ce roman graphique apporte une touche de modernité au célèbre texte de Steinbeck. Il est le parfait compagnon pour découvrir ou redécouvir en famille et avec des adolescents ce chef d'œuvre intemporel. Un roman graphique à avoir dans sa bibliothèque. Je découvre cette maison d'édition et je viens d'apprendre qu'elle avait édité Le Soleil des Scorta de Laurent Gaudé . ⬇️

A post shared by SuperMarioBooks (@supermariobooks) on

  • Un manuscrit des Saints Pères

Je ne compte plus le nombre de fois où je vous ai présenté cette maison d’édition que j’adore, car leurs livres sont sublimes. J’ai eu la chance de me voir offrir L’Écume des jours, de Boris Vian, pour mon 26e anniversaire. Et j’aimerais en compter un deuxième dans ma bibliothèque. Tous sont très beaux, alors je n’ai pas de choix défini, mais mon coeur balance entre Mrs Dalloway, Le Deuxième sexe, Alcools, Madame Bovary.

(Manuscrits de 100 à 290 euros, acheter ici)

  • Anne de Green Gables

Il y a quelques années, j’ai commis l’impardonnable. J’ai jeté mon exemplaire d’Anne et la maison aux pignons verts que j’avais lu et relu pendant mon enfance. J’espère le posséder de nouveau dans ma bibliothèque grâce à cette édition de Monsieur Toussaint Louverture.

(16,50 euros, acheter ici)

View this post on Instagram

Anne Shirley + Instagram : « Oh ! Chère personne que je ne connais pas encore mais que j’aime déjà, quelle merveille d’être là ! Je remercie Marilla de m’autoriser à vous écrire. Madame Lynde dit que je ne devrais pas m’approcher d’Instagram, que ce n’est pas convenable pour une jeune fille. Mais je n’ai pu me retenir, ça m’a fait penser à un passage mystérieux qui mènerait au monde des fées ou à une fenêtre ouvrant sur les paysages frais d’une soirée d’automne. Mais “Instagram” ne va pas du tout, je pense l’appeler “Lucarne Miroitante”, n'est-ce pas un nom parfaitement approprié ? Que c’est excitant ! On peut écrire à nos amis de cœur et leur dire à quel point ils sont importants pour nous sans même avoir à patienter trois jours que le train de Charlottetown nous livre leur réponse. • Ah oui ! j’oubliais : j’ai appris que le modeste récit de mes (més)aventures, venait de paraître et que vous étiez déjà beaucoup à les avoir lu ou à avoir envie de le faire. Je suis si heureuse que je pourrai le chanter à chaque fleur, chaque arbre, chaque courant d’air ; je voulais vous en remercier – Marilla dirait que je devrais le faire de manière plus convenable, avec un gâteau aux noix, par exemple, mais je n'ai pas encore compris comment vous l’envoyer par la Lucarne Miroitante. Alors, je vous écris : merci du plus profond de mon cœur au plus profond de votre cœur ! Nous sommes toutes des âmes sœurs et il est merveilleux de vivre dans un monde où nous pouvons nous réunir, si ce n’est autour d’un thé, autour des livres et des mots. Je pense chaque soir à vous comme une myriade d’anges, aux manches bouffantes prises dans l’argent d’une douce lune hivernale. • Et pour finir, afin de vous avoir près de moi encore un peu, je voulais savoir quelle partie de mes aventures vous aviez préférée ? Moi, c’est mon arrivée à Green Gables, mais je ne suis pas très objective, avec le temps les souvenirs se parent du plus beau des velours, pourtant je crois que je m'en souviendrais pour toujours. » — Anne Shirley Cuthbert, Green Gables, Avonlea, Île-du-Prince-Édouard. #annedegreengables #lucymaudmontgomery #bookaddict #bookstagram #amitié #livre (© photo @ginacie)

A post shared by Monsieur Toussaint Louverture (@monsieurtoussaintlouverture) on

  • Un livre de Benjamin Lacombe

J’adore l’univers de Benjamin Lacombe, qui a un côté bizarre. Et le bizarre, en littérature, j’adore ça. Je n’en ai que deux pour le moment (Frida et L’étonnante famille Appenzell (merci @B.a.books et @labiblidelili)), alors tout me va.

(Différents prix et différentes maisons d’éditions, il faut faire du cas par car, mais voici son site pour vous donner une idée)

  • Une machine à écrire

Bon, je triche un peu, car cet objet ne figure pas vraiment sur ma liste, puisqu’il m’a été offert il y a quelques jours, à l’occasion de mon anniversaire. Mais c’était une si bonne idée, qu’il était impossible pour moi de ne pas la faire apparaître dans cette liste. Alors, il existe des machines modernes, vintage ou anciennes, vous en trouvez à tous les prix suivants l’état de fonctionnement, la marque et la rareté du modèle. Mon bienfaiteur l’a trouvée sur Le Bon Coin, pas très loin de chez lui, à un prix tout à fait abordable, qu’il a même négocié. Et ça permet de donner une deuxième vie à ce bel objet !

(Tous les prix, site du Bon Coin)

Vous avez de beaux livres à me recommandez pour faire grandir cette liste ?

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s