Mon avis sur Fille, de Camille Laurens

Saviez-vous qu’il n’y a pas de mot pour désigner une femme sans faire de lien avec un homme ?
Mari -> femme
Fils -> fille
Garçon -> ?
Homme -> ?
Ces interrogations surgissent subitement et font prendre conscience au personnage qu’il vit dans une société patriarcale, où les hommes et leur bien-être passent avant celui des femmes. Et ce, dès le “une fille c’est bien aussi” qui la baptisera. Ces différences, le personnage les subit depuis son enfance, et les intériorise depuis autant de temps. Comment briser la chaîne ?
Ce roman est un condensé des différences subies par les filles et femmes, toutes ces petites choses qu’on ne remarque plus, parce qu’on les a intériorisé. J’ai beaucoup aimé les passages qui s’intéressent à l’étymologie, notre façon de nommer les êtres en dit beaucoup sur notre société. Une lecture nécessaire.

3 commentaires

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s